Et oui, c’est bientôt la rentrée et, la semaine prochaine, j’aurais plaisir à vous retrouver pour reprendre sur des notes plus orientées vers le développement personnel (bien que la cuisine et le plaisir de manger puisse aussi en faire partie soit dit en passant).

 

 

Le développement personnel à travers la cuisine

 

 

En développement personnel, on parle souvent de méditation. Et, pour commencer, je trouve que cuisiner est aussi un moyen de méditer.

 

Pendant un certain moment, je déconnecte … Je me retrouve tout simplement à réfléchir aux épices que je pourrais mettre dans ce plat, aux associations que je pourrais faire en fonction de ce qu’il me reste dans le frigo. Ma conception de la cuisine ressemblerait presque au site Marmiton : j’ai tel ingrédient, tel ingrédient, tel ingrédient dans mon frigo qui vont se perdre, comment pourrais-je les associer ? Ce qui donne parfois lieu à des combinaisons rigolotes …

 

 

développement personnel

 

Je suis aussi une grande adepte des « Buddha Bowls », ces assiettes où l’on trouve un peu de plusieurs ingrédients : un peu de patates douces rôties, de l’avocat, un peu de riz complet, un brin de salade verte, quelques oignons caramélisés … le tout parsemé de graines !

 

Bref, vous l’aurez compris, ma notion du développement personnel passe aussi par le plaisir de manger, de se nourrir mais sainement ! Pour le moment la vie parisienne ne me le permet pas, mais j’adorerais dans le futur avoir un potager et manger des légumes que je cultiverais moi-même (avec l’aide de mon mari qui a la main bien plus verte que moi, il faut l’avouer !).

 

 

Le goût des souvenirs (ou le souvenir du goût)

 

 

Une autre notion du développement personnel passe à travers les souvenirs que j’associe à tel ou tel goût. Alors, pour finir dans ma série de recettes de l’été, je vais vous confier ma madeleine de Proust à moi : le poulet sauté au citron et à l’ail.

Pour la simple et bonne raison qu’il s’agit là de la recette de ma grand-mère. Ce poulet était, la plupart du temps, accompagné par des pommes de terre Sarladaises, cuites dans de la graisse d’oie, avec des cèpes cueillis le matin dans les bois derrière la maison !

En effet, si je suis originaire du sud de la France et plus habituée à la cuisine méridionale, je dois avouer que toutes mes vacances se déroulaient dans le Périgord Noir et que cette région (et sa cuisine) est pleine de surprise. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai décidé de me marier par là bas.

 

Poulet sauté au citron et à l’ail

 

développement personnel

 

Mais assez parlé de moi 😉 Voici donc la recette :

 

Ingrédients

– un poulet fermier
(alors, bien évidemment, la qualité du poulet jouera beaucoup dans la recette)

– 3 citrons bio
(l’importance du citron bio est ici encore plus importante vu que l’on utilise sa peau pour la cuisson)

de nombreuses gousses d’ail

Découper le poulet en plusieurs morceaux avant la cuisson.
Découpez un des citrons en rondelles.
Frottez et badigeonnez chacun des morceaux avec le citron et une gousse d’ail

Puis commencez à faire cuire le poulet à feu très doux.
Vous pouvez d’ores et déjà mettre un citron afin qu’il puisse confire.
Le poulet devra cuire un peu plus d’une heure et vous pouvez, au bout d’une demi-heure, ajouter le reste de citron et les gousses d’ail non épluchées.

Comme toutes les cuisines à feu doux, il faudra surveiller et tourner les morceaux de poulet régulièrement.

Une fois bien doré, vous n’aurez plus qu’à savourer, avec l’accompagnement de votre choix

 

 

Catégories : Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :