Atteinte de la sclérose en plaques depuis bientôt une dizaine d’année, j’ai choisi de regarder ma maladie non pas comme un drame et une fin en soi, mais comme un nouveau départ et comme une véritable alliée.

Elle m’a remuée, dérangée dans ma zone de confort. Au départ, j’ai décidé de l’ignorer, de continuer comme si de rien était. Puis je l’ai détestée, haïe… J’ai voulu la combattre, la vaincre !

Et puis, un jour, j’ai choisi de l’écouter. Que voulait-elle me dire ? Pourquoi était-elle là ?  Elle m’a alors emmenée dans un voyage à la découverte de moi-même, de mon passé, de mes blessures émotionnelles, de mes blocages … Je me suis rendue compte qu’elle était un message pour aller vers une nouvelle vie, vers un véritable apaisement et pour désormais apprendre à me laisser guider par elle !

 

C’est mon histoire que je souhaite vous livrer et un désir de rencontrer, échanger, partager avec des personnes sur ce même chemin.


3 commentaires

Catherine · 21/10/2017 à 21:34

Coucou,
(en fait je n’ai pas trouvé ton prénom, alors il me vient l’idée de t’appeler comme un de mes amis d’enfance m’appelle : « petite flamme » :))

Je suis Catherine, et nous nous sommes rencontrées sur le site Psycho;

alors oui… je viens de te lire, et je voulais te dire que le principe pour moi d’une rencontre, est ce qu’elle me fait vivre, me permet de Voir, ce qui se vit en moi,
en résonance..
et je m’y retrouve complètement quand tu évoques la « nouvelle vie »,
ce que j’ai appelé « Nouveau Monde »;
dans mon blog à venir, je mettrai en photo mes créations en terre, qui l’évoquent..

Tout ce que j' »ai rencontré ces derniers années, en fait se réfère plus à la frustration..
Or aujourd’hui je me sens émerger petit à petit..
bien que j’en ai compris le sens, il faut du temps pour lâcher..
même si intellectuellement c’est Vu, compris, accepté.
Il y a le corps..
au plus ou tous ces noeuds qui formaient une grosse boule de laine emmêlée se dénouent..
je trouve la paix.

Ainsi que se vit le dénouement.. d’une Grande et Belle Histoire d’Amour que je m’apprête à vivre avec Moi-Même ! 🙂 🙂 🙂
en vrai, avec Moi, qui peut être aussi avec l’Autre,
le Même.. qui se reconnait au niveau du Coeur
en fait 🙂

en cet espace que l’on reconnait qu’on se ressemble,
là ou d’un être à l’autre, ça résonne Vrai..
« ah oui, ce qu’elle dit est vrai »;

la Vérité devient alors comme un Soleil qui recouvre nos ombres..

La réalité en fait est qu’on est TOUS dans la même quête,
qui est celle d’Etre Soi,
qui l’on Est,
et de l’Oser en pleine Lumière…

Alors nous faut-il pour ça vivre l’épreuve de la maladie..
physique, d’amour, celle des sentiments..
peu importe la forme..
Nous nous Alchimisons, nous nous Transformons,
Nous Transmutons de par notre Force De Vie, la Densité (ce qui nous plombe);
pour en faire de l’Or 🙂

et c’est ça qui compte ma toute belle amie.

Merci D’Etre, et ainsi de t’offrir,
car c’est ce qui ouvre une Voie.. donne la force aux autres d’en faire autant.

Une Bise EnSoleillée à toi,petite flamme Soeur 🙂 <3

Patrick · 08/02/2018 à 21:13

Bonjour Lisa,

je suis tombé sur ton blog via une autre personne qui est atteint également d’une sep.
Je te tire mon chapeau pour le courage que tu as de faire ce que tu as fait.
Je suis moi même atteint d’une sep et ce depuis 1999. j’ai débuté ma sep sous la forme rémittente et de 1999 jusque 2011, je n’ai fait que quatre grosses poussées. J’ai pris beta interferon (avonex) de 2000 à 2009 (1 injection IM par sem) ensuite je suis passé fin 2009 à Gilenya fingolimod (1 comprimé tous les matins). Fin 2010 j’ai du arête de mon neurologue (pour lui suspicion que je passais dans la forme secondaire progressive).
Début 2011, ce fût le cas, ma sep est passée vers secondaire progressive, tous mon côté droit de la plante du pied jusque l’épaule insensible.
Depuis ce moment je perds chaque jour à petit feu de mes capacités. A partir de 2013 j’ai commencé à me déplacer avec une béquille.
Depuis 2014 j’ai deux fois par sem un kiné et les autres jours j’ai mon prog d’entrainement.
Mais depuis les dernières grandes vacances mon état se dégrade beaucoup plus vite. Mon neurologue voulait me mettre sous cortisone, j’ai refusé, je supporte très mal celle-ci.
Voilà pourquoi j’ai commencé à surfer, à lire des ouvrages et à me renseigner sur d’autres alternatives vue que la medicine traditionnelle ne traite toujours pas les causes de la maladie.
J’ai commencé fin 2017 à supprimer sel, sucre raffiné, aliment industriel et un peu à la fois je me tourne de plus en plus vers l’alimentation paléo (ayant lu l’ouvrage de Julien Venesson « vaincre la sclérose en plaques »).
Voilà dans les très grandes lignes mon combat face à la maladie.
En espérant pouvoir échanger un maximum, le but c’est que cela puisse profiter à tous ceux qui sont dans le besoin, encore merci à toi.

Patrick

    Lisa · 10/02/2018 à 16:10

    Merci Patrick pour ce très beau retour et ce partage émouvant ! Je trouve que c’est aussi une belle preuve de courage que de se lancer, seul, dans une autre façon de se soigner. Moi j’ai eu la chance d’être très entourée et d’être déjà dans un univers où l’on regardait d’autres manières d’approcher la maladie (même si en 2009, les esprits n’étaient pas encore ouverts à ça en France).

    Je te souhaite plein de belles choses dans cette nouvelle aventure, qu’elle te mène vers plus de sérénité et de mieux-être !

    Et, n’hésite pas si tu as des questions au fur et à mesure de mes chapitres / articles ! Je me ferai un plaisir d’échanger dessus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :